casino en ligne L'échiquier de Cergy

Menu:

Nous contacter:

E-mail :


L'actualité du club



Afin de rétrécir l'écart de départage avec Beaumont nous devions absolument gagner 5-0 contre Ecouen !

L'équipe adverse arriva à 3 ils avaient 2 forfaits ce qui était de bonne augure ! Et ce fût chose faite nous avons bel et bien gagné 5-0 ! Malheureusement Beaumont fit de même ! La montée semble donc très compromise...

Au 1er, Je joue contre 1530 dans un gambit éléphant (1.e4-e5 2.Cf3-d5) ! Pas de bol, je me souviens uniquement que 3.exd5 est le bon coup mais rien d'autres ! Du coup j'ai été assez passif dans le début pour le pion que j'ai gagné. Par la suite mon adversaire rate une transposition en finale légèrement mieux pour moi et me laisse roquer l'attaque fut ensuite décisive.

Au 2, Ali joue un 1499 avec les noirs dans une semi slave. Il gagne un pion mais la position reste compliquée. C'est là que son adversaire au lieu de jouer Th3 avec une grosse attaque joue Rh1?? abandonnant ainsi tout contre jeu. Le seul bémol de la position noire est le fou de cases blanches qui devient actif ! Les noirs ramassent une pièce, une caloche et gagne la partie.

Au 3, Bruno joue contre un 1120. La partie commenca par 1)e4-e5 2)Cf3-Cc6 3)Fc4-Df6? 4)Cc3-Cce7? c'était déjà... originale dirons-nous ! Bruno ramasse une tour puis entraine le roi adverse au centre pour le mater !


Le 3 février nous jouions Issy les Moulineaux et subissions notre première défaite !

Au 1er, Ali joue un 2046. Il s'était préparé très précisément et connaissait énormément de ligne sur la Tchigorine ! Hélas il n'a pas eu le temps de regarder la ligne principale... C'est précisément ce que son adversaire lui a joué ! La partie fût assez fermée et compliquée mais l'attaque sur l'aile roi des noirs finit par prendre le dessus. RAS les noirs ont bien joué.

Au 2, Je joue un 2026 avec les noirs dans un hérisson. Le jouant pour la première fois de ma vie je pensais être foutu depuis bien longtemps quand l'ordi met égal... ! J'étais extrêmement passif et avec peu d'espace mais apparemment mon adversaire ne pouvait pas améliorer de façon significative. Je propose donc nulle mon adversaire refusa en jouant une série de mauvais coups qui mèna au gain d'un pion en finale ! C'est alors que je fais une faute de main... touche la mauvaise pièce... je dois la jouer ! Je perds donc une pièce et la partie !

Au 3, Dorian joue un 1911 avec les blancs. Il obtient un léger avantage d'activité dans une 4 cavaliers italienne mais peu à peu perd son avantage. La position finit par devenir complètement stérile. Le match nul fut donc rapidement conclu.

Au 4, Carlos joue un 1845 avec les noirs. Dans une est indienne qu'il ne connait pas du tout joua des coups très étranges : d6, c6, b6, Fb7, Ca6, Cc7, Ce6 (avec un pion en e7!) et se retrouve dans une position ultra passive laissant tout l'avantage d'espace à son adversaire. Ce dernier augmenta la pression et Carlos finit par craquer.


Ce dimanche 27 janvier nous jouions à Beaumont l'un des matchs clefs de la saison.

Au 1er, Je prends rapidement l'initiative avec les noirs contre un 1800 ce qui poussa mon adversaire à la bourde. Il sacrifia un pion sans jouer la suite la plus correcte (que j'avais loupé OUF!) qui était complètement plate... Par la suite j'ai juste eu à repousser quelques menaces et pousser mon pion de plus à dame !

Au 2, Ca se passe moins bien... Ali perd rapidement un pion sur une gaffe contre un 1800 sans la moindre compensation. Néanmoins il place ses pièces de la façon la plus menaçante possible ce qui effraya son adversaire qui finit même par proposer nulle dans une position objectivement gagnante ! Ali accepta malgré son envie de continuer ! Bon esprit d'équipe il a accepté de faire passer l'équipe avant lui.

Au 3, Bruno réussit en moins de 10 coups à entrer dans un setup idéal dans la française d'échange avec les noirs en face d'un 1800. Par la suite il jouera le quelque peu passif Fe6 plutôt que Ff5 qui était avantage noir. Il rentrera dans une position passive et se fit ouvrir comme une coquille !

Au 4, Carlos a joué un peu passivement le début de partie mais son adversaire a relâché à un moment la pression. Carlos en profitera pour se créer un pion passé sur l'aile dame et un gros avantage au centre ! Il dominera légèrement mais sûrement tout le reste de la partie en finissant par une jolie pointe !

Au 5, Stéphane se trouva dans une position qui me semblait perdante mais son adversaire joua une suite un peu surprenante car trop précipitée et Stéphane parvint à transformer sa position passive en attaque très dangereuse sur le roi adverse ! Il parviendra même à gagner la dame contre tour + cavalier ! Mais quelques coups plus tard, trop stressé par l'enjeu de la partie, il finit par mettre sa dame en prise !

Très lourd bilan, on les tenait pourtant ! Désormais nous sommes contraints de battre Ermont et Ecouen sur des scores écrasants car Beaumont n'a plus que des matches "faciles" à jouer.

To be continued...


Dimanche 27 Janvier nous nous déplaçions à Bois-Colombes seulement nous n'avions que 7 joueurs !

En effet, Stéphane, après 15 ans de N2, ne pensait pas qu'on pouvait jouer 2 dimanches dans le même mois et s'est barré au ski. Sachant que la ronde 6 était en Janvier il devait penser qu'on finissait la saison au mois d'août. Il a malgré tout comme excuse que le calendrier n'était consultable sur le site de la fédé que depuis Juin 2012 ! Than Tong s'est barré au Vietnam, le navire de Marin a coulé et Hervé malade jeudi après-midi ne pouvait pas jouer dimanche.

Dans de telles circonstances il a été très dur de composer une équipe ! La N5 jouaient pour monter nous ne pouvions décemment pas leur piquer des joueurs. il nous fallait absolument trouver des remplacants sachant qu'un forfait d'équipe couterait 300 euros au club !

Au 1er, Mon adversaire arrive solidement 50 minutes en retard, j'arrive presque à obtenir le maximum  que je puisse avoir sur cette variante mais n'étant pas habitué à jouer ce genre de position je lui laisse du contre jeu et j'échange les mauvaises pièces. L'avantage me file entre les doigts et quelques coups plus tard je n'ai plus rien et propose nul. Quel poireau !

Au 2, Noham joue une anglaise symétrique et Clément sacrifie une pièce dans une position super standard ! Ca a pas l'air bon mais dans la pratique il faut tout de même défendre avec les noirs. Il finira par digérer sa pièce et s'imposer. Bravo Noham !

Au 3, Cyril qui était malade a passé plus de temps à tousser qu'à pouvoir réellement se concentrer. Malgré tout il joua une italienne avec les blancs et mit pas mal de pression. Son adversaire a joué des coups que j'ai trouvé étrange (De8, g5, g4) je n'aimais pas la position noire. Cyril était très bien puis dans la finale loupa Ce5 qui fait changer l'avantage de camps... Il se bat jusqu'au bout mais rien n'y fait son adversaire ne laissa plus échapper la victoire.

Au 4, L'adversaire de Dorian arrive après le mien ! Il joue e4 e5 Cf3 Cc6 Fc4 Cf6 De2 et Dorian ne sait plus quoi jouer il est zugzwangue ! Il ne trouva pas de solution et se fit visser... Yves proposa le fort De7 à l'analyse ! Affaires à suivre...

Au 5, 6 et 7, Yves, Océane et Denis jouaient tous des joueurs à + 2100 ! Ce fut dur !

Pour le 8ième échiquier, je me suis excusé auprès de la fille de l'équipe adverse de ne pas avoir pu lui trouver un joueur. Avec un grand sourire elle m'a dit que ce n'était pas grave qu'elle habitait a côté. A vrai dire elle avait l'air plutôt contente de rentrer chez elle !

Merci à Yves et à Denis d'avoir jouer avec nous pour éviter le forfait. Prochain W-E à Neuville en Ferrain j'espère que l'équipe sera au complète cette fois-ci.


Le 20 Janvier nous jouions contre Pontoise. Suite à un accord mutuel nous jouons à 3 VS 3. Cyril et Jean-Marc Cinquanta préférant ne pas venir à cause de la météo.

Au 1er, Ali joue un 1925 avec les noirs dans une sicilienne atypique. Après un raté dans l'ouverture (g5?) les Blancs obtiennent un net avantage. Ali ripostera agressivement et finira par avoir une attaque qui gagne la dame mais rata le gain ! Du coup les blancs ouvrent le jeu sur le roi d'Ali qui était en plein zeitnot. La suite fut juste une boucherie...

Au 2, Dorian expérimente 1) b3! Je n'aimais pas du tout sa position je pensais même, à tort, qu'il était moins bien. Il garda un bon avantage tout le milieu de jeu, finit par rendre le fou de cases blanches adverse complètement inactif puis gagna un pion. La finale fut facile et il finit par un sacrifice de pièce assurant la promotion.

Au 3, Ma position était compliquée dans le début de jeu je pensais même être légèrement moins bien alors que l'ordinateur me mettait légèrement mieux ! Quand tout à coup sorti de nul part... mon adversaire sacrifie un fou, fait échec, récupère deux pions mais n'obtint rien de plus ! La fin fut une formalité car j'ai sorti toutes mes pièces en gagnant des tempos sur sa dame !


Dimanche 13 janvier nous allions jouer au Touquet. Ok ce n'est pas un vendredi 13 mais c'est tout comme car Than Tong ne peut pas jouer et c'est Yves qui le remplace.

Au 1er, Noham joue contre la fameuse Alekhine de Thomas Therkildsen. Il ne connait aucune ligne précise mais essaye de sortir ses pièces sur les bonnes cases (Cd3!) "Mais c'est pas le coup de l'ordi !". La partie se complique car les roques sont opposés, h5 pour les noirs a l'air fort mais Noham joue Ff1 envoyant la dame en h5 et évitant la menace ! Ca a l'air tout de même bien compliqué mais le verdict de l'analyse post-mortem était apparement sans appel : 1-0 ! Pas si simple les échecs hein?

Au 2, Hervé avec les noirs est très bien tout de suite (au temps et à la position!). J'étais surpris qu'un bon joueur habitué à ce genre de positions avec les blancs ne connaisse pas le trivial exd4 suivi de Fg4 en tout cas maintenant il est prévenu ! Hervé gagne une caloche mais ne peut pas la conserver. Les blancs se retrouvent avec très peu de temps mais du jeu ! Malgré la combativité des 2 joueurs et l'envie réciproque de gagner la nulle par répétition fut conclue.

Au 3, J'ai joué une position de type richter-rauser que j'aime beaucoup mais où je surestime souvent mes chances. Je joue Da4!? sans plus, je mets ma dame en b3 ca a l'air bien mais c'est bof, ensuite je joue le trop automatique Tf1 que je trouve mou... C'est alors qu'après mon Td4 il répond alors d5! qui est avantage noir ! J'avais très mal évalué la position. Son zeinot m'aide et je me retrouve gagnant. C'est alors que j'ai fallit jouer Txe6 qui perdait une tour en 2 coups quel poireau ! Ouf je l'ai vu juste à temps ! J'ai fini par retrouver ma lucidité et je l'ai maté.

Au 4, J'avais décidé de sacrifier Dorian qui peut parfois être surprenant ! Il a les noirs, joue une slave, voit un pion en c4 en prise, le mange et défend comme un chien ! Hé oui c'est son style de jouer comme çà. Ensuite Je n'ai vu que la finale de fous de même couleurs avec 1 pion de plus qui gagnait en sifflotant. Son adversaire n'a pas voulu abandonner avec une dame de moins je n'ai pas compris son projet.

Donc 3.5 sur les 4 premiers ! Inespéré ! Tout commençait bien quand tout à coup...

Au 5, Cyril joue bizarrement il perd des temps avec sa dame et le centre sans aucune raison. Il est bof voire mal. Il arriva dans une finale de fou de même couleur avec 1 pion de moins que son adversaire finira par gagner au bout de 6h de jeu ! Belle combativité malgré tout !

Au 6, Stéphane joue contre une attaque grand-prix depuis le temps qu'il joue la sicilienne il devrait savoir quoi jouer. En fait il sait mais sans plus. Il est imprécis dans l'ordre de coups et est totalement destabilisé. Caramba !

Au 7, Notre remplaçant a désormais un gambit qui porte son nom on pense même appeler le club comme çà pour la saison prochaine : le gambit PASSOV ! Il découle des coups suivants : 1) e4-e5 2) Cf3-Cc6 3) d4-exd4 4) Fc4-d6?! 5) h3!! avec l'idée de parer le mat du couloir 27 coups en avance. Yves surtout ne joue Cxd4 Cc3 0-0 ca serait bien trop simple. Le gambit continua quelques coups plus tard car il donna par la suite presque 1 pion par coup. Des pions qui n'étaient même pas en prise qu'il a donné volontairement pr n'avoir pas le MOINDRE contre-jeu ! Une quinzaine de coups plus tard j'ai entendu un grand boum sur l'échiquier d'Yves. "Woooow ! il sacrifie une pièce !" Je m'approche... Ah il donne une pièce contre 1 pion pour faire 1 échec au roi en finale de tours ok bon ca fait une pièce et 3 pions nets de moins sans tjrs la moindre menace même hypotétique. Ensuite je l'ai vu la tête dans les mains pendant des dizaines de minutes jouer tour + fou + 4 pions contre 2 tours + fou + 6 pions dont 2 qui vont à dame. Je n'ai pas compris son projet non plus. J'ai donc préféré aller dehors où il faisait -10 que de regarder çà.

Au 8, Oceane jouait une joueuse qu'elle pouvait accrocher mais ne l'accrocha pas. Dans une position compliquée elle gaffa et perdit une pièce qu'elle ne reverra jamais !

Hop 4 caisses aux 4 derniers on perd 4-3 ! On fait des progrès hein?! La cagoule continue... Suite au prochain numéro !


<< <  Page  19 sur 22  > >>

 

roulette en ligne